Chargement

Travailler malade = faute professionnelle ?

Posté le : 15/01/2018

Durant ses heures de travail, un salarié renverse successivement deux palettes en conduisant un chariot élévateur. Alerté, son responsable constate un comportement et des propos incohérents. Il apparaîtra par la suite que ce comportement était la conséquence d’un traitement médical, mais que le salarié avait refusé de s’arrêter de travailler pour des raisons financières. Licencié pour faute, l’intéressé conteste cette mesure en justice. En vain. Selon la Cour de cassation, le salarié n'avait pas été licencié en raison de son état de santé mais bel et bien pour avoir continué à travailler sachant qu'il n'était pas en état de le faire, mettant alors en danger ses collègues de travail.

La décision de justice 

Autres articles

Un salarié a le droit de saisir la justice

Devant la dégradation de ses conditions de travail, un salarié tente de faire valoir ses droits en justice.

Lire la suite

L’employeur doit écouter le médecin du travail

Dans le cadre d'une visite médicale d’embauche, le médecin du travail déclare un salarié apte...

Lire la suite

Travailler durant ses congés est une faute

Une salariée met à profit ses congés payés pour travailler dans une entreprise concurrente à la sienne.

Lire la suite

Heures supplémentaires : à qui la preuve ?

Un salarié reproche à son employeur de n’avoir pas respecté, au sein de son entreprise, la durée maximale hebdomadaire du travail et les durées minimales de repos.

Lire la suite

Rupture conventionnelle et homologation

Un salarié et son employeur signent une rupture conventionnelle mais la direction régionale des entreprises, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) refuse son homologation...

Lire la suite

Quand les objectifs deviennent irréalisables

Suite à la fixation de nouveaux objectifs, qu’elle estime irréalisables, une salariée sollicite la résiliation judiciaire de son contrat travail aux torts de son employeur.

Lire la suite