Chargement

Travailler malade = faute professionnelle ?

Posté le : 15/01/2018

Durant ses heures de travail, un salarié renverse successivement deux palettes en conduisant un chariot élévateur. Alerté, son responsable constate un comportement et des propos incohérents. Il apparaîtra par la suite que ce comportement était la conséquence d’un traitement médical, mais que le salarié avait refusé de s’arrêter de travailler pour des raisons financières. Licencié pour faute, l’intéressé conteste cette mesure en justice. En vain. Selon la Cour de cassation, le salarié n'avait pas été licencié en raison de son état de santé mais bel et bien pour avoir continué à travailler sachant qu'il n'était pas en état de le faire, mettant alors en danger ses collègues de travail.

La décision de justice 

Autres articles

Clause de mobilité et licenciement

Un salarié refuse pendant plusieurs mois, en violation de la clause de mobilité prévue à son contrat de travail et malgré les lettres de mise en demeure qu'il reçoit de son employeur, de rejoindre successivement deux nouvelles affectations sur des lieux de travail différents.

Lire la suite

Droit à l’indemnité pour travail dissimulé

Des salariés réclament à leur employeur une indemnité pour travail dissimulé.

Lire la suite

Clause de non-concurrence : pas de minoration

Le contrat de travail d’une salariée comporte une clause de non-concurrence.

Lire la suite

Un salarié a le droit de saisir la justice

Devant la dégradation de ses conditions de travail, un salarié tente de faire valoir ses droits en justice.

Lire la suite

Reclassement en cas de licenciement économique

Suite à la perte de subventions, une association supprime le poste de travail d'une salariée.

Lire la suite

L’employeur doit écouter le médecin du travail

Dans le cadre d'une visite médicale d’embauche, le médecin du travail déclare un salarié apte...

Lire la suite