Chargement

Les primo accédants sortent du marché immobilier

Posté le : 19/02/2018

Le courtier en crédit Cafpi, qui analyse chaque mois le profil de sa clientèle à partir des prêts signés, constate que les primo accédants sont de moins en moins nombreux. En cause, la réforme du Prêt à taux zéro (PTZ) et la suppression des APL Accession entrées en vigueur au 1er janvier 2018, qui "commencent à montrer leurs effets pervers".

Sans ces aides accordées à certains ménages sous conditions de ressources, "les plus modestes ont plus de difficultés à finaliser le financement de leurs acquisitions. Il est à espérer que la conférence de consensus sur le logement en cours incite le gouvernement à faire machine arrière sur ces sujets", a souligné le spécialiste dans un communiqué.

Recalibrage du PTZ, suppression de l'APL Accession... Les décisions du gouvernement commencent à peser sur la solvabilité des primo-accédants, contraints d'emprunter une somme d'argent moins élevée et sur une durée plus longue : 196.604 euros sur 235 mois fin 2018, contre 200.153 euros sur 239 mois en janvier, avec un effort en forte hausse passant de 4,21 années de revenus il y a un mois à 4,83 années aujourd’hui.

 

Autres articles

Les Français plébiscitent la Floride de Trump

La Floride, particulièrement le comté de Miami-Dade, a connu en 2016 une forte augmentation du nombre d’acheteurs français de biens immobiliers, selon Coldwell Banker.

Lire la suite

Locations illégales : les amendes explosent

À Paris, les amendes contre les propriétaires qui louent leur bien illégalement à des touristes ont explosé.

Lire la suite

L’investissement locatif intéresse près de 8 Français sur 10

Selon une étude sur les nouvelles tendances en matière d’usages de l’immobilier réalisée par Opinion Way pour Guy Hoquet, l’achat d’un bien immobilier en investissement locatif intéresse près de 8 Français sur 10.

Lire la suite

Pas de nouvelle baisse des APL

Julien Denormandie a défendu les grands axes du plan logement présenté par le gouvernement et assuré que le niveau des APL ne serait pas à nouveau diminuée en 2018.

Lire la suite

Spéculation immobilière : Saint Barth met un coup de frein

La taxe sur les plus-values immobilières, qui s'applique à Saint-Barth également à la résidence principale, s'élèvera à 35% si le vendeur occupe son bien depuis moins de cinq ans, au lieu de 20% en cas d'occupation antérieure.

Lire la suite

Les villes préférées des investisseurs locatifs

Guy Hoquet l’Immobilier a interrogé avec Opinion Way un panel de Français pour faire le point sur leurs villes préférées et leur rendement locatif. Ainsi, Bordeaux conserve la tête du classement par rapport à l’année dernière, pendant que Nantes et Lyon se distinguent de plus en plus.

Lire la suite

Copyright @ ACTUSITE 2018 - Mentions légales