Chargement

Rupture conventionnelle : 2ème chance

Posté le : 09/07/2018

La non-homologation d’une rupture conventionnelle par l’inspection du travail n’interdit pas à l’employeur et au salarié de conclure, à nouveau, une nouvelle convention de rupture tenant compte des observations de l’administration. Mais dans ce cas, le salarié doit alors bénéficier d’un nouveau délai de rétractation de 15 jours. La seconde convention de rupture ne peut donc pas conserver la même date d’expiration du délai de rétraction que la première… Il importe peu, en effet, que seul un point ait été modifié entre les deux versions (en l’occurrence, dans cette affaire, seul le montant de l’indemnité de rupture, inférieur au minimum conventionnel dans la première version, avait fait l’objet d’un réajustement dans la seconde).

> La décision de justice

Autres articles

Rupture conventionnelle et homologation

Un salarié et son employeur signent une rupture conventionnelle mais la direction régionale des entreprises, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) refuse son homologation...

Lire la suite

Rupture conventionnelle et remise de documents

Un employeur signe avec un salarié une rupture conventionnelle puis, sans attendre la décision d’homologation

Lire la suite

Pas de rupture conventionnelle forcée

Un salarié se voit proposer par son employeur une rupture conventionnelle, sans que ce processus n’aboutisse

Lire la suite

Heures supplémentaires : à qui la preuve ?

Un salarié reproche à son employeur de n’avoir pas respecté, au sein de son entreprise, la durée maximale hebdomadaire du travail et les durées minimales de repos.

Lire la suite

Quand les objectifs deviennent irréalisables

Suite à la fixation de nouveaux objectifs, qu’elle estime irréalisables, une salariée sollicite la résiliation judiciaire de son contrat travail aux torts de son employeur.

Lire la suite

Pas d’indemnisation sans préjudice

Un salarié licencié pour faute grave réclame à son employeur des dommages-intérêts pour non-respect de la procédure de licenciement.

Lire la suite